Quid des compléments alimentaires ?

Comme pour les Hommes, les compléments alimentaires pour chiens permettent de compenser un manque ou un déficit ; en vitamines, en minéraux ou en fer par exemple. Grâce à cela, le chien est en meilleure santé. Mais dans quels cas les compléments peuvent-il s’avérer utiles ? Pour quels chiens ? Et quelles marques faut-il privilégier ? C’est ce que nous allons voir.

Afin de connaître les manques dont votre canidé peut souffrir, il faut avant tout connaître ses besoins. Ils varient bien évidemment selon son âge, sa taille, sa race, son poids, etc… Mais, dans les grandes lignes, votre chien a besoin de protéines animales, de glucides et de fibres. Si vous souhaitez en savoir davantage, vous pouvez consulter un vétérinaire qui vous en apprendra plus sur l’état de santé de votre animal.

Quand le chien peut-il en avoir besoin ?

Au cours de sa vie, le besoin de complémenter son alimentation peut apparaître plusieurs fois. Tout d’abord lorsque le chiot est en pleine croissance, pendant l’allaitement, et bien évidemment en vieillissant. Les compléments peuvent le maintenir en bonne santé plus longtemps en aidant ses organes à fonctionner correctement. Certains servent aussi à protéger ses articulations, lutter contre le stress et les troubles digestifs, booster les défenses immunitaires… Vous pouvez également utiliser certains compléments alimentaires à titre préventif, faire des cures pour protéger votre chien contre des problèmes qu’il pourrait rencontrer dans le futur.

Le choix du produit que vous allez lui donner dépendra, bien évidemment, de ses manques et ses besoins. Mieux vaut d’ailleurs consulter un vétérinaire afin de savoir ce qui sera le mieux pour votre animal. N’hésitez pas non plus à lire la composition des compléments alimentaires avant de les acheter, cherchez au maximum à vous orienter vers des produits les plus naturels possibles. Vous en trouverez de toutes les sortes sur internet ou dans les magasins spécialisés.

Ce que l’on a testé

Notre chien Honny a pu tester deux compléments alimentaires de la marque Atavik (des produits qui nous ont été envoyés gratuitement, afin d’être testés en toute objectivité), un antioxydant et l’autre pour le pelage.

 

Le premier, l’huile de Krill, convient aussi bien aux chiens qu’aux chats. Le krill est une petite crevette qui vit en eaux froides, très riche en acides gras et oméga 3. Cette huile a pour intérêt de faire baisser le taux de mauvais cholestérol ; ses oméga 3 permettent de lutter contre les maladies cardio-vasculaires. Elle a également des vertus anti-inflammatoires. Attention néanmoins, si votre animal a des allergies aux fruits de mer, ne lui en donnez pas.

 

Le second, Atavik Dard-Dard Dermato a des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires. Il peut également aider votre chien s’il souffre de troubles digestifs, d’allergies ou de démangeaisons. Il lutte contre les poils cassants, la perte de poils massive, les pattes et les coussinets sensibles. Ce complément alimentaire est composé de pollen d’abeilles, de propolis – un matériau fabriqué par les abeilles à partir de résine végétale) et de biotine (de la vitamine).

Notre bilan : Honny est un chien en très bonne santé. Son poils est volumineux et il n’était pas malade lors de la prise des compléments. Cependant, après un mois, il se porte comme un charme, déborde d’énergie et fait face aux désagréments qu’apporte le printemps (perte de poils, tiques…) bien plus aisément que l’année dernière. Il semblerait donc que le Dard-Dard Dermato ai porté ses fruits et que l’huile de Krill le préserve des éventuelles maladies à venir.

 

Quel que soit le complément alimentaire que vous souhaitez administrer à votre chien, veillez à bien respecter les doses recommandées et à faire preuve de patience. Comme pour vous, il n’existe pas de gélule miracle qui résoudra tous les problèmes de votre boule de poils. Il faut de la régularité et un produit adapté pour constater de véritables résultats. Veillez également à ce que votre animal tolère bien ce que vous lui donnez. En cas d’allergie ou de rejet, cessez immédiatement ce traitement et n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Partager l'article