Protéger les pattes de son chien en voyage

Lorsqu’on sillonne les routes, qu’on se lance dans une grande randonnée ou que l’on part se balader, le mieux c’est d’avoir les bonnes chaussures, pour éviter les ampoules et autres déconvenues. Et lorsque votre chien vous accompagne, il faut également protéger ses pattes à lui, avant, pendant et après de longs voyages.

La première chose à laquelle on pense, ce sont les bottines. Il en existe de différentes formes, de différentes tailles et peuvent permettre de protéger les coussinets du chien, surtout si vous marchez dans la neige ou sur le sable. Cependant, il faut que l’animal les supporte et la première fois qu’il s’y retrouve confronté c’est, certes, drôle à regarder, mais très inconfortable pour lui. L’alternative aux bottines reste la solution tannante, à appliquer avant la marche pour bien préparer ses coussinets et lui éviter des brûlures ou des coupures.

Bien se préparer en amont

Pour commencer, il faut bien connaître votre chien et ses limites. Certaines races sont plus sportives que d’autres, dans un premier temps, et ensuite la taille de ses pattes à une importance. Vous ne ferez évidemment pas le même trajet avec un chihuahua qu’avec un husky ! Il faut donc prévoir un circuit adapté à ses capacités et vous déplacer à son rythme, ou avoir avec vous un moyen de le porter si nécessaire.

Ensuite, les compléments alimentaires peuvent vous être utiles. Il en existe de différentes marques et qui ciblent les articulations. Une cure peut aider votre chien à être plus résistant à une randonnée par exemple. Mieux vaut cependant consulter votre vétérinaire afin de savoir ce dont il aura le plus besoin. De la même manière, certains chiens sont plus sujets que d’autres à l’arthrose. Un professionnel de santé canine pourra vous aider à déterminer si votre chien en souffre et quel traitement est le plus adapté pour lui éviter de perdre sa mobilité.

Pendant et après la marche

Ce conseil est aussi bien valable pour vous que pour votre chien : faites des pauses régulièrement ! Elles permettront à votre compagnon à quatre pattes de reprendre des forces et se reposer un peu. C’est aussi l’occasion de se désaltérer et de manger une petite friandise, pour reprendre quelques forces. Si vous constatez que le périple prévu est trop long pour votre chien, n’hésitez pas à le raccourcir ou le fractionner. Des courbatures peuvent apparaître chez l’animal et il peut être fatigué par une journée d’effort, même modéré. Dans ce cas, vous pouvez modifier vos plans et rester à vous reposer un peu plus longtemps. Le plus important, c’est de passer un moment agréable et adapté à chacun.

Une fois votre voyage terminé, vous pouvez continuer les grandes balades si elles ont été appréciées par Médor. Il se sera probablement habitué à être dehors et le retour à la maison risque d’être un peu difficile pour lui. Mieux vaut donc le promener longuement, ce qui est aussi une occasion pour vous de faire de l’exercice. Enfin, pour détendre les pattes de votre animal, vous pouvez également opter pour un massage doux, afin de le soulager.

 

Comme vos pieds, les pattes du chien lui sont indispensables pour se déplacer. Aussi il est important d’en prendre soin, surtout lorsque vous décidez de voyager et marcher beaucoup, que ce soit avant, pendant ou après l’effort.

Partager l'article