Préparer son chien à l’arrivée d’un enfant

 Vous attendez un heureux événement ? Félicitations ! L’arrivée d’un enfant au sein d’un foyer bouleverse les habitudes de tout le monde, y compris celle de nos amis à quatre pattes. Heureusement, de nombreux chiens s’entendent très bien avec les bébés et passé un temps d’adaptation, tout se passe à merveille. Voici quelques conseils pour préparer Médor à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. 

 

Selon certaines études, la présence d’un chien – ou d’un animal de manière général – serait très bénéfique pour les enfants. Mais lorsque votre compagnon de voyage se retrouve confronté à un nouvel arrivant, il peut être déboussolé et ce, même avant sa naissance.

 

Avant la naissance

 

Lorsque vous préparez la chambre de votre enfant, vous pouvez laisser votre animal s’y promener et sentir ce que vous y mettez. Ça lui permettra de se familiariser avec ce nouvel espace. Veillez simplement à ce qu’il ne ressorte pas de la pièce avec dans la gueule des objets qui sont pour votre bébé.

Assurez-vous également qu’il soit bien habitué aux enfants. Si ce n’est pas le cas, s’il peut se montrer agressif face à de jeunes enfants ou qu’il en a peur à cause d’un traumatisme, n’hésitez pas à consulter un spécialiste du comportement canin afin de vous aider et de lui permettre de surmonter sa peur.

Passez le plus de temps possible avec votre animal ! L’arrivée d’un bébé va chambouler toute votre vie et vous aurez certainement besoin de plusieurs semaines pour trouver votre rythme, pendant lesquelles vous aurez moins de temps à consacrer à votre chien. Il est également important de modifier ses habitudes petit à petit, gentiment pour ne pas le brusquer lorsque l’enfant sera là ; ce qu’il pourrait mal vivre.

 

Après la naissance

 

Une fois que votre enfant aura vu le jour, il faudra le présenter à votre chien afin qu’ils se rencontrent. Mais avant ça, faites sentir un linge ou vêtement porté par le nouveau-né à votre animal, afin qu’il puisse se familiariser avec son odeur avant que vous ne rentriez de la maternité.

Lorsque vous pourrez enfin rentrer avec la famille au complet, faites de la rencontre un moment calme. N’hésitez pas à enfermer votre chien dans une autre pièce le temps de rentrer et vous installer, surtout s’il a tendance à sauter pour vous accueillir. Si jamais votre boule de poils se met à grogner, reprenez-là tout de suite ; c’est un comportement que vous ne devez pas laisser passer. Faites-le sortir de la pièce et laissez-le quelques minutes avant de le faire revenir. Dans tous les cas, il ne faut brusquer personne et votre chien peut avoir besoin de temps pour s’habituer à la présence d’un nouvel arrivant.

Quoi qu’il en soit, ne le négligez pas, continuez à passer le plus de temps possible avec lui, et incluez-le dans les activités que vous faites avec votre enfant – sortir dehors avec la poussette par exemple. Ça évitera qu’il ne se sente exclu et qu’il développe de la jalousie.

 

Côté enfant

 

Apprenez le plus tôt possible à votre bébé les bons gestes à avoir face à votre chien : ce n’est pas un jouet mais un être vivant, il faut respecter son espace, ne pas être trop brusque et lui faire mal ni le déranger dans son panier ou pendant qu’il mange.

La chose la plus importante à ne pas oublier reste de ne JAMAIS laisser votre bébé seul avec votre chien sans surveillance, même si votre animal est doux et très calme, il peut se passer n’importe quoi et un accident est très vite arrivé.

 

Notre expérience

 

Il y a maintenant 5 mois, notre tribu s’est agrandie ! Son nouveau membre a beaucoup moins de poils que Dena et Honny, mais il fait déjà partie de toutes les aventures.

Lorsqu’il est né, nous leur avons présenté ses vêtements, pour qu’il puisse sentir son odeur et l’apprivoiser avant qu’il ne rejoigne la maison. Quelques jours après, ils se sont rencontré tous les trois. Dena a sauté partout, fait quelques léchouilles et est retournée à ses occupations, imperturbables. Honny par contre, qui peut être brusque, s’est montré très délicat avec la nouvelle recrue. Il a posé son museau près de lui et l’a regardé, ne sachant pas trop quoi faire, à la fois intrigué et soucieux de savoir s’il allait bien.

Les semaines ont passées et Honny n’a grogné qu’une seule fois sur son nouveau copain. On l’a repris tout de suite et il n’a plus jamais montré le moindre signe de jalousie, même si on reste vigilant. Aujourd’hui, le petit monstre à 5 mois et s’est bien intégré. Ça ne s’est pas fait tout de suite, mais Dena et Honny ont fini par l’accepté, lui font des bisous de temps en temps et lui passe son temps à leur sourire et les regarder. Nul doute que lorsqu’il marchera, il les suivra partout !