Où adopter son chien ?

Vous avez envie d’accueillir une boule de poils au sein de votre foyer mais ne savez pas comment faire ? Plusieurs choix s’offrent à vous pour adopter, avec leurs lots d’avantages et d’inconvénients. 

Adopter un animal n’est pas une décision à prendre à la légère et aura forcément un impact sur votre vie pendant de nombreuses années, d’autant plus si c’est une première pour vous. Mais alors, si vous êtes prêt, ainsi que votre famille et votre foyer à accueillir un nouveau membre à quatre pattes, où pourrez-vous trouver celui ou celle que vous cherchez ?

Dans un refuge

Il y a tellement de chien abandonnés chaque année qu’en adopter un directement dans un refuge me semble, à titre personnel, une très bonne solution. Il en existe beaucoup, comme la SPA, l’AVA et de nombreux autres qui vous permettent de donner à une boule de poils une vie meilleure. Les bénévoles et salariés de ces refuges sont d’ailleurs là pour vous conseiller et vous aider à trouver le compagnon avec lequel vous aurez les plus grandes chances d’avoir une belle relation, en fonction de votre mode de vie, des membres de votre foyer et de vos pratiques sportives.

Cependant, c’est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Vous aurez probablement à faire à un chien qui a eu un passé difficile et peut avoir besoin d’un temps d’adaptation et de beaucoup d’attention dans les premières semaines et les premiers mois suivants son arrivée. Soyez donc bien sûr de vous et prêt à faire tous les efforts nécessaires pour qu’il se sente bien avec vous. Par ailleurs, si vous préférez adopter un chiot, vous aurez assez peu de chances d’en trouver un dans un refuge. Autre point important, vérifiez que les animaux vivent dans de bonnes conditions sanitaires et reçoivent tous les soins nécessaires. Pour ça, n’hésitez pas à demander la visite des lieux et poser des questions au personnel qui y travaille. Si l’endroit vous paraît insalubre ou les animaux négligés, n’hésitez pas à contacter des associations de protection animale, comme la Fondation 30 Millions d’Amis, qui pourra ensuite contacter les autorités compétentes.

Par une connaissance

Dans votre entourage, vous pouvez avoir un ami, de la famille ou même quelqu’un qui connaît quelqu’un qui a une chienne qui vient d’avoir des petits. De cette façon, vous pouvez adopter un chiot dès son plus jeune âge et – le plus souvent – gratuitement. Si vous connaissez les maîtres de la mère de votre nouveau compagnon, vous pouvez vous sentir rassurés, cependant mieux vaut aussi vérifier que tout se passe bien et que les nouveaux nés grandissent dans de bonnes conditions. Attention également à laisser à votre chien le temps de se sevrer et ne pas le ramener trop tôt chez vous, pour éviter qu’il ne développe des troubles du comportement, comme de l’hyperattachement à votre égard. Enfin, il faudra également vous charger de faire tous les papiers d’identité de votre chien, ainsi que le faire pucer et lui faire faire tous ses vaccins afin qu’il soit en règles et en bonne santé. Par ailleurs, votre désir d’accueillir un animal dans votre vie peut ne pas coïncider avec une naissance. Si jamais ça arrive avant que vous ne soyez prêt, ne précipitez pas les choses, laissez aux chiots la meilleure chance de trouver une famille qui saura leur accorder tout ce qu’ils méritent.

Dans un élevage

Aller adopter un chien chez un éleveur vous permet de cibler une race en particulier et choisir votre animal sur des critères physiques bien précis. En revanche, c’est une option coûteuse et à laquelle il faut faire attention en sélectionnant bien l’éleveur chez qui vous irez. Comment ? En vous renseignant à l’avance. Trouver un éleveur en vous rendant à des concours canins est, par exemple, un bon moyen de recueillir des informations. S’il est adhérent à un club canin, c’est également bon signe. Ensuite, lorsque vous visitez le lieu d’élevage, assurez-vous qu’il soit propre et que les chiots reçoivent tous les soins nécessaires. Enfin, l’éleveur doit être incollable sur la race de chiens qu’il élève, il doit s’intéresser à vous, vous poser des questions sur votre mode de vie et les raisons qui vous poussent à adopter un chien, s’assurer que vous vous en occuperez bien.

Lorsque vous adoptez un chien de race, pensez à demander son certificat de naissance ; sinon demandez un certificat vétérinaire avant la cession de l’animal.

En plus de ces trois options, vous pouvez également faire le choix d’adopter un chien que vous aurez trouvé, errant dans la rue. Pour cela, il faut impérativement aller consulter un vétérinaire, d’abord pour vous assurer qu’il n’est pas simplement perdu, et ensuite pour lui donner tous les soins nécessaires avant de pouvoir entamer une nouvelle vie avec lui.

 

Et vous, où avez-vous adopté votre chien ?

Partager l'article