Le miel et ses bienfaits pour le chien

Le miel fait partie des superaliments bon pour la santé des humains, mais également pour celle des chiens, lorsqu’il est de bonne qualité et consommé en quantité adaptée. Attention cependant, si votre animal souffre de diabète, ne lui en donnez pas, le miel reste du sucre et ça serait plus mauvais pour sa santé qu’autre chose. 

Pour rappel, le miel est fabriqué par les abeilles. Elles commencent par aller chercher le nectar présent dans les fleurs, qu’elles rapportent dans leur ruche pour ensuite se le passer de bouche en bouche. Une fois que ce nectar est mélangé avec beaucoup de salive, il est déposé dans un alvéole où il sèche. Lorsque toute l’eau est sortie de ce nectar transformé, les abeilles referment l’alvéole et ne reviendront chercher le miel que lorsqu’elles auront besoin de se nourrir. Ceci étant dit, le miel présente de nombreuses vertus et avantages, aussi bien pour les humains que pour le canidés.

  • Renforce les défenses immunitaires. Le miel est une source d’antioxydants et de nutriments qui booste le système immunitaire et est même excellent pour l’endurance chez les chiens sportifs.
  • Antiseptique. Contre les brûlures et les plaies superficielles, il fait des merveilles ! Il suffit d’en appliquer une belle couche sur la zone concernée et de la recouvrir par un bandage, pour éviter que le chien ne se lèche. Le miel aide également à la cicatrisation. Cependant, si la plaie est profonde ou la brûlure importante, consultez un vétérinaire.
  • Contre les allergies de peau. Le pollen contenu dans le miel permet de désensibiliser le canidé et l’immuniser contre les allergies.
  • Contre la constipation. Grâce aux fructo-oligosaccharides qu’il contient, le miel aide à réguler le transit intestinal.
  • Santé buccale. La propolis est une substance produite par les abeilles qui, mélangée à la propolis végétale, leur permet d’assainir les ruches. Elle aide à lutter contre les gingivites et la mauvaise haleine canine.
  • Soulage la toux. Comme chez les humains, le miel adoucit la gorge du chien, en cas d’irritation.

 

Quel miel en quelle quantité ?

Le miel n’est pas nocif pour le chien, à partir du moment où il ne l’ingère pas en trop grande quantité. Si c’est un très bon aliment, il ne lui est cependant pas nécessaire pour vivre, et mieux vaut miser sur la qualité. Attention cependant, il ne faut pas en donner au chiot avant ses 18 mois parce qu’il contient du clostridium botulinum, une bactérie qui produit une neurotoxine dans l’intestin et peut affecter les systèmes digestif et nerveux, voire même être fatal.

Le miel brut ou cru sera meilleur pour le chien que celui que vous trouverez dans les supermarchés, même s’il est un peu plus cher. Le miel de Manuka a également bonne réputation. Il vient de Nouvelle-Zélande mais sa rareté en fait un produit très cher. Vous pouvez également opter pour le miel de thym qui est un très bon antiseptique.

Côté quantité, il faut également être vigilant, pour éviter que votre chien ne souffre de diabète. Comptez entre une demi-cuillère à café pour un chien pesant entre 15 et 20kg, jusqu’à une cuillère à café et demie pour ceux qui dépassent les 30 kg. Si vous avez un tout petit chien, une demi-cuillère à café ou moins suffira largement. Dans tous les cas ne dépassez pas une dose par semaine.

 

Vous l’aurez compris, le miel a de nombreuses vertus pour votre chien, tant qu’il a plus de 18 mois, ne souffre pas de diabète et que vous ne lui en donnez pas trop. Veillez également à ce qu’il n’y soit pas allergique.