Limiter la chute de poils

Ils sont partout, forment des paquets, s’accrochent sur les vêtements et se glissent dans les moindres recoins : les poils de chiens. S’ils sont bien souvent inévitables, leur chute peut être contenue. Voici comment.

Tout d’abord, il faut déterminer pourquoi votre chien perd ses poils. La plupart des canidés muent deux fois par an, au printemps et à l’automne. Ils préparent ainsi leur pelage pour les fortes chaleurs estivales ou le grand froid hivernal. Cependant, certaines races de chiens ont les poils qui poussent en continu et y échappent, comme le Caniche ou le Komondor. A contrario, d’autres présentent une « mue permanente », due à la vie dans un logement chauffé et éclairé toute l’année. Bien que gênante, cette mue est tout à fait normale et la perte de poils peut être limité grâce à quelques astuces.

En revanche, certains de nos compagnons perdent leurs poils à cause d’un stress trop important ou de maladie. Pour en déterminer la cause exacte, consultez un vétérinaire. Vous saurez ensuite comment traiter le problème, en aidant votre chien à se détendre ou en soignant une dermatite ou des puces, qui peuvent générer une perte de poils massive.

Quels risques ?

A proprement parlé, la chute de poils ne représente pas de danger pour le chien. Son pelage peut paraître moins dense et il peut avoir froid en sortant, mais c’est un problème qu’un manteau peut résoudre. Ce qui est plus embêtant en revanche, c’est l’ingestion de tous ces poils. Lorsque votre compagnon se lèche, des poils restent accrochés sur sa langue et s’il en avale trop, cela peut provoquer des problèmes gastriques et intestinaux.

Que faire ?

Une fois les maladies et le stress écarté, reste la mue du chien, qui peut être une période longue et pénible pour celui ou celle qui doit passer l’aspirateur tous les jours ! Voici donc quelques astuces :

  • Un brossage régulier permet déjà d’éviter le dépôt de poils partout. Il peut même être nécessaire une fois par jour en cas de grosses chutes.
  • Une bonne alimentation, riche en bons acides gras peut fortifier le pelage du chien. Vous pouvez même y ajouter des compléments alimentaires pour le renforcer davantage.
  • Un shampoing spécial, destiné à la chute des poils une fois par mois vous aidera également. Chez certaines races de chien, une visite annuelle chez le toiletteur permet aussi de drastiquement limiter la perte de poils.
  • Des sorties, enfin aideront votre animal à se débarrasser d’une partie des poils qui doivent tomber en période de mue. Ils seront ainsi dehors et pas sur votre canapé !

Toutes ces petites choses vous aideront à réguler la chute des poils chez votre compagnon de route. Elles peuvent d’ailleurs vous accompagner lorsque vous partez en voyage ! Et pour ceux qui se demandent quoi faire des touffes retrouvées ça et là dans la maison, sachez qu’elles peuvent être recyclées ! La fileuse fait par exemple des pelotes avec les poils de votre chien ! Ils peuvent donc avoir une seconde vie, dans une écharpe, des gants ou un bonnet par exemple.

 

Que vous en stoppiez la chute ou que vous les gardiez pour en faire un manteau, les poils de votre chien ne sont pas vos ennemis ! Ils pourraient même vous tenir chaud pendant l’hiver.

Partager l'article