Les conseils du Docteur Isabelle Vieira

Le Dr Isabelle Vieira, vétérinaire comportementaliste et chargée d’enseignement en médecine du comportement dans les écoles nationales vétérinaires, vous prodigue ses conseils pour bien préparer votre voyage avec Médor.

Lorsque vous avez décidé d’emmener votre chien en voyage avec vous, que ce soit en France ou à l’étranger, pour une longue ou une courte période, vous devez avoir sa trousse à pharmacie avec vous. Vous pouvez trouver ici la liste des produits à y incorporer. Cependant, cette liste peut être complétée, comme le souligne le Dr Vieira : « si votre chien est épileptique, pensez à avoir une ampoule de valium à appliquer en intra-rectal, si une crise convulsive arrive. Pour ceux qui savent faire des injections prenez également avec vous un flacon de corticoïdes injectable, en cas de piqûre de serpent ou d’insecte ».

Changement climatique

Lorsque vous partez loin – ou que vous changez d’hémisphère – l’écart de température entre votre point de départ et votre destination peut être très important ; aussi il est important de bien vous équiper pour que votre boule de poils n’en souffre pas trop. Comme l’explique le Dr Vieira, « les chiens ont rarement froid, sauf les petits chiens ». Afin qu’ils ne grelottent pas trop à la montagne, vous pouvez les équiper d’un manteau et même de chaussures s’ils les supportent. Ce dont vous devez surtout vous méfier, c’est de la chaleur. « Vous devez avoir de l’eau fraîche en permanence sur vous, emporter des sprays pour arroser la tête du chien, le doucher chaque fois que c’est possible et le coucher sur une serviette de bain mouillée préalablement stockée une heure au frigo ». Toutes ces astuces vous permettront d’éviter le coup de chaleur.

Pendant le trajet

Il est important de préparer votre chien à l’avance au mode de transport que vous allez utiliser. Si vous prenez l’avion, il doit avoir eu le temps de se familiariser avec sa cage de transport, quelques semaines avant le départ. Si vous optez pour le train, emmenez-le en amont dans une gare pour qu’il se familiarise avec les bruits des trains et faites-lui faire un court trajet pour commencer. Enfin, si vous partez en voiture, il doit également s’y habituer progressivement. « Faites des poses fréquentes pour les besoins, détendre les pattes et boire. Prévoyez des repas allégés pendant le voyage pour éviter des dérangements intestinaux et emportez ses jouets et doudous ». Le Dr Vieira conseille également de « garder son chien en laisse sur les aires d’autoroutes à cause du danger et des déchets souvent laissés par les automobilistes. Empêchez votre animal de manger ce qui est laissé sur place, il pourrait tomber malade ».

Dans un nouvel endroit

Arriver dans un lieu inconnu – une location de vacances, un camping, etc. – peut s’avérer très déstabilisant pour votre toutou. Fort heureusement, vous pouvez mettre en place quelques gestes simples pour que la situation soit plus confortable. Le Dr Vieira recommande d’« observer le chien pour voir s’il est à l’aise et curieux de la nouveauté. Il faut aussi le laisser évoluer librement, avec une longe si besoin, pour ne pas le frustrer et garder le contrôle ». Vous avez également la possibilité de lui donner une friandise une fois que vous arrivez sur place, afin de le mettre dans de bonnes dispositions. N’hésitez pas non plus à « le laisser se détendre dans un grand espace, comme en forêt ou à la plage, avant d’aller en ville. Si votre compagnon à quatre pattes n’a pas l’habitudes de côtoyer ses congénères, mettez-le à l’écart des autres chiens que vous pourriez croiser. S’il est sociable au contraire, laissez-le jouer avec eux, ça lui permettra de s’adapter à ce nouveau lieu plus rapidement ».

Tous ces conseils, mis bout à bout, vous permettront de passer un bon séjour avec votre chien et l’aideront, s’il est craintif, à se détendre et à s’adapter le mieux possible à de nouveaux environnement. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les pourquoi et comment liés au comportement de votre chien, vous trouverez vos réponses dans les livres du Dr Vieira.

Partager l'article