Guérir les bobos du chien au naturel

Les petites blessures et bobos du quotidien, les problèmes de santé anodins ou même les parasites peuvent être combattus naturellement ; ce qui est pratique lorsqu’on part en voyage et que l’on n’a pas nécessairement les médicaments adéquats sous la main, ou qu’on se dirige tout simplement vers un mode de vie plus simple et proche de la nature. Attention cependant, nous ne sommes pas chez VATC des professionnels de la santé, veillez à ce que votre chien reçoive tous les soins nécessaires et ne soit intolérant à aucune des solutions que nous proposons ici. 

Les puces. Il est possible de s’en débarrasser avec du vinaigre blanc ou du vinaigre de cidre. L’acide acétique, qui donne le goût aigre, contenu dedans ainsi que son odeur repoussent les puces. Le vinaigre peut aussi être utilisé comme vermifuge, mélangé dans le shampoing du chien, en prévention de la venue des puces, mais aussi des tiques.

Pour retirer les puces, il faut laver votre animal à l’eau chaude et au vinaigre, en prenant garde d’éviter les yeux et le museau, le rincer puis retirer les puces restantes à l’aide d’un peigne spécialement conçu pour. Cette méthode est efficace pour les infestations légères et à condition que vous nettoyiez votre intérieur également. Cependant, une invasion de puces n’est pas à prendre à la légère, n’hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire pour vous assurer qu’elles sont bien toutes parties. Si le canidé présente beaucoup de parasites, allez directement chez un professionnel de santé.

En plus du vinaigre, les agrumes, la levure de bière, l’huile essentielle de lavande, de romarin, de cèdre et thym, les copeaux de cèdre ainsi que l’absinthe sont de puissants répulsifs.

L’antiseptique pour les plaies superficielles. Lorsque votre compagnon se fait une légère égratignure qui ne présente aucune gravité et qu’il supporte bien les huiles essentielles, vous pouvez lui concocter un antiseptique maison, afin de bien désinfecter sa plaie. Cette recette que nous vous proposons vient directement sur site internet Planète Animale.

Pour fabriquer votre antiseptique naturel, il vous faut 100 ml d’huile de rose musquée, qui permet de nourrir la peau et sert de base, 20 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, un excellent vermifuge, antifongique, antiviral et antibactérien, et enfin 20 gouttes d’huile essentielle de lavande, un bon antibactérien également. Ce mélange est à mettre ensuite, dans l’idéal, dans un pot en verre avec un vaporisateur. Ces produits peuvent être achetées en magasin bio ou sur Aroma zone, par exemple.

L’inflammation. Elle peut être causée par une pathologie ou même à cause d’une blessure. Elle peut être éradiquée ou, en tous cas, atténuée avec de l’Arnica Montana 9CH. Ce remède peut être administré sous forme de crème ou par voie orale. Le curcuma, ajouté directement à l’alimentation, est un bon remède également, surtout s’il est bio. Ajoutez 15 à 20 mg de cette épice par kilo de chien. La valériane aide à soulager les inflammations causées par de troubles musculaires, tandis que les poissons gras ou huiles de poisson contiennent des oméga 3, qui sont également un puissant anti-inflammatoire et peuvent même être donnés en prévention.

Enfin, la solution la plus simple reste de mettre de la chaleur sur une inflammation. Ça provoquera une vasodilatation sanguine qui fait baisser la douleur et l’inflammation. Il vous suffit donc d’appliquer une bouillotte ou une poche de chaleur sur la zone concernée.

La mauvaise haleine. La qualité de l’alimentation du chien peut jouer sur son haleine. Sinon, le persil est un excellent allié ; en plus vous n’avez besoin que de quelques morceaux à couper et mélanger à sa portion de nourriture. Si votre animal n’aime pas son goût, vous pouvez également le faire infuser et le pulvériser directement dans sa gueule.

Le vinaigre de pommes est également connu pour neutraliser les mauvaises odeurs, une petite quantité dans les croquettes ou la gamelle d’eau suffit.

La carotte peut également vous aider. Donnée comme récompense ou friandise, elle permet d’éviter l’accumulation de tartre sur les dents, qui peut aussi donner mauvaise haleine.

Enfin, vous pouvez toujours brosser directement les dents de votre chien, avec le doigt ou une brosse à dent adaptée à la taille de ses dents. Pour rester dans le naturel, vous pouvez même confectionner le dentifrice vous-même en mélangeant une demi cuillère à soupe de bicarbonate de soude à un cuillère à soupe d’eau.

La constipation. Qu’elle soit due à une alimentation déséquilibrée, du stress, un manque d’exercice, du diabète, l’ingestion d’un corps étranger ou différentes maladies, il existe des remèdes naturels pour soigner la constipation. D’abord, les légumes verts, mais aussi la carotte, la courge ou la betterave sont riches en fibres, ce qui aide à la régulation du transit.

Le son d’avoine et l’huile d’olive, ingérés en quantités raisonnables peuvent également aider votre chien. Enfin, une bonne hydratation et la pratique d’une activité physique un peu plus intense peuvent s’avérer utiles.

Toutefois, si après trois jours de constipation et ces changements alimentaires vous ne constatez aucune amélioration, consultez votre vétérinaire, avant que ça ne devienne problématique et grave pour la santé de votre chien.

 

Ces quelques exemples de remèdes naturels pourront vous aider à soigner les bobos de votre chien sans faire appel à la médecine, tout en douceur. N’hésitez pas à nous donner vos recettes également !

Partager l'article