Emmener son chien dans le train ou le bus

chien_dans_train

Chaque compagnie, qu’elle roule sur des rails ou sur les routes a ses propres règles concernant les chiens. Certaines les acceptent sous conditions, d’autres non. Voici un tour d’horizon de quelques compagnies que vous connaissez bien.

La SNCF

Les animaux à quatre pattes sont acceptés dans les TER, Transiliens et Intercités sous certaines conditions. Sachez déjà que vous devez réserver le titre de transport de votre toutou en même temps que le vôtre. Les billets sont échangeables sans frais « jusqu’à la veille du départ, avec une retenue de 10% pendant la validité du billet » et remboursables « avec une retenue de 10% jusqu’à la date de validité du billet ».

Pendant le trajet, les papiers de votre chien doivent être en règle. Si vous vous rendez dans un pays membre de l’Union Européenne, votre boule de poils doit être identifiée avec un tatouage ou une puce électronique, être vacciné contre la rage, vous devez également avoir en votre possession un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire ainsi que son carnet de santé à jour.

En fonction du poids de votre chien, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Il fait moins de 6 kg. Dans ce cas, il doit être placé dans un sac ou un panier dont les dimensions ne doivent pas excéder 45 cm x 30 cm x 25 cm. Son billet vous coûtera alors 7 euros. Pensez bien à indiquer son nom sur la cage, vos coordonnées ainsi que l’endroit où vous vous rendez.
  • Il fait plus de 6 kg. Il doit alors être muselé et tenu en laisse tout au long du périple et son titre de transports vous coûtera 50% du prix plein tarif d’un billet de 2nde classe (même si vous voyagez en 1ère).

Vous devez par ailleurs vous assurer que votre animal restera calme pendant l’ensemble du trajet et qu’aucun voyageur présent autour de vous ne s’oppose à ce qu’il soit présent. Dans le cas contraire, vous serez contraint de rester entre deux wagons.

Dans le cas de la compagnie Ouigo, l’offre TGV lancée par la SNCF, les chiens de moins de 6kg sont admis dans des sacs de la même dimension, 45 cm x 30 cm x 25 cm gratuitement et prendront la place d’un des deux bagages autorisés pendant le trajet. S’ils pèsent plus que 6kg, ils doivent être muselés et en laisse tout le trajet. Comptez alors 30 euros par animal et par trajet. Vous devez également souscrire à l’option « animal domestique ».

La seule exception faite à ces règles (quoi que vous choisissiez) s’applique aux chiens guides : ils sont admis gratuitement et sans billet. Par ailleurs s’ils n’ont pas pour habitude d’être muselés, vous n’êtes pas obligé de les y contraindre. Pensez par contre à avoir sur vous les documents qui justifient de leur éducation.

L’Eurostar

Les chiens guides ou d’assistance sont les seuls animaux admis. Ils doivent avoir été dressés par un organisme membre ou affilié de l’Assistance Dogs, la Fédération Internationale du Chien Guide ou l’Assistance Dog Internationale.

La RATP

Les chiens de petite taille sont acceptés dans le RER, le métro et le bus gratuitement, à la condition qu’ils puissent tenir dans un sac ou un panier de 45 cm maximum.
Depuis juin 2016, les toutous de moyenne et grande envergure sont admis dans le RER et le métro s’ils sont tenus en laisse et muselés. Vous devez également vous munir d’un billet tarif réduit composté et correspondant au trajet que vous effectuez. En cas de contrôle, si vous n’êtes pas muni d’un titre de transport pour votre animal, vous écoperez d’une amende de 60 euros.
Enfin, les chiens guides sont acceptés gratuitement s’ils sont munis d’un harnais, d’un gilet de travail (pour ceux qui sont en cours d’éducation) ou d’un document justificatif, comme une carte d’identification.

Et pour les bus ?

Les compagnies Eurolines, Flixbus et Ouibus n’acceptent à bord que les chiens guides et d’assistance. Pour ce qui est d’Isilines, les boules de poils de moins de 5kg sont admises dans un sac aux dimensions suivantes : 45 cm x 30 cm x 25 cm et moyennant des frais supplémentaires.

Vous l’aurez compris, dans la mesure où une compagnie accepte les animaux de compagnie, les plus petits doivent voyager dans un sac de transport et les plus gros doivent être muselés et attachés pour la sécurité de tous. Si vous prévoyez un voyage en train ou en bus et que votre chien est stressé, pensez à consultez votre vétérinaire ou à opter pour des méthodes naturelles qui le détendront.

Partager l'article