Le certificat sanitaire international

Qu’est-ce que le certificat sanitaire international ? A quoi ça sert ? Comment peut-on l’obtenir pour voyager avec son animal ? C’est ce que nous allons voir ici. N’oubliez pas que pour voyager avec votre chien, vous aurez besoin d’accomplir d’autres formalités

Ce certificat peut être demandé pour voyager avec un chien dans les pays hors de l’Union Européenne. S’il est nécessaire, il faut l’avoir au moment du départ depuis la France, mais aussi y pour retourner, sauf si le passeport de l’animal a été actualisé avant le départ. Dans ce cas-là, il peut se substituer au certificat sanitaire international pour retourner dans l’Union Européenne.

Comment ça marche ?

Communément appelé « certificat de bonne santé », il doit être établi par le vétérinaire officiel du pays d’origine en cas d’importation. Ce certificat est donc réalisé après un examen clinique permettant d’être certain que le canidé est en bonne santé et peut supporter le voyage qui l’attend. Le certificat est valable 10 jours à partir de sa date de délivrance par le vétérinaire officiel, jusqu’à la date des contrôles aux points d’entrées dans les Etats par les voyageurs et pendant 4 mois dans le cas de mouvements au sein de l’Union Européenne, à partir de la date de délivrance, ou jusqu’à la date d’expiration du vaccin antirabique, en fonction de celle qui arrive en premier.

Qu’est-ce qu’un vétérinaire officiel ?

Il s’agit d’un vétérinaire désigné par l’autorité centrale compétente du pays qu’il représente. Il travaille pour l’administration et représente le gouvernement du pays de provenance du chien et dépend du Ministère de l’Agriculture. Les vétérinaires officiels travaillent dans les Directions des Services Vétérinaires (DDCSPP) et peuvent délivrer des documents demandés dans le cadre d’exportations d’animaux vivants. Il ne faut cependant pas les confondre avec des vétérinaires sanitaires, qui eux exercent auprès de clients et sont titulaires d’une habilitation sanitaire délivrée par le préfet dépendant de leur collectivité. Les vétérinaires sanitaires identifient les animaux, donnent les passeports, vaccinent contre la rage, effectuent des traitements l’échinococcose, examinent aussi les chiens et peuvent également attester de leur bonne santé. Ils sont habilités à remplir le certificat sanitaire international, mais ce dernier devra ensuite être validé par un vétérinaire officiel.

Quand entreprendre ces démarches ?

Le Ministère de l’Agriculture recommande d’aller voir son vétérinaire en vue d’un voyage au moins trois mois avant la date de départ. Pour en avoir déjà discuté avec des professionnels de la santé, il faut six mois pour préparer le chien à entrer dans certains pays, comme l’Australie, par exemple. Le mieux, c’est donc d’entamer les démarches dès que vous avez décidé de partir en voyage ! Votre vétérinaire saura ainsi de quoi votre chien aura besoin et quand effectuer les examens, les vaccins et faire établir le certificat sanitaire international si vous en avez besoin.

Si vous avez le moindre doute sur les formalités à réaliser, n’hésitez pas à contacter directement l’ambassade en France du pays où vous vous rendez et consulter ici les démarches à accomplir pour rentrer dans l’Hexagone si être parti dans un pays hors de l’Union Européenne.

 

Voyager avec son chien ne s’improvise pas. Mais accompagné de professionnels et en vous y prenant à l’avance, vous pourrez être prêts le jour J et partager un périple avec votre compagnon à quatre pattes, même si vous sortez de l’Union Européenne et avez donc besoin d’un certificat sanitaire international.