Avantages et inconvénients à voyager avec son chien

On ne le dira jamais assez : voyager avec son chien c’est génial ! Mais ça présente également quelques inconvénients qu’il faut bien prendre en compte lorsque vous vous lancez. Voici un petit tout de ce qui est bien et de ce qui l’est moins. 

Les avantages

  • La compagnie. Evidemment, avoir toujours son chien avec soi c’est bon pour le moral. Vous êtes obligé de sortir, ne serait-ce que pour le promener, ce qui fait de lui une grande source de motivation. Et si vous décidez de vous aventurer seul, il sera quand même là, toujours prêt à vous écouter !
  • Une aide aux rencontres. Les canidés attirent. Quelle que soit la taille, la forme ou l’âge de votre chien, c’est un formidable vecteur de rencontres. Les gens qui aiment les chiens viendront à votre rencontre, au premier rang desquels les enfants. Les autres propriétaires canins s’arrêteront très certainement pour que leur animal fasse connaissance avec le vôtre. Alors si vous êtes timide ou que vous avez peur de la barrière de la langue, Médor vous aidera à passer outre.
  • Un sentiment de sécurité. A moins d’emmener un tout petit chien avec vous, vous devriez vous sentir en sécurité avec votre boule de poils, qui par ailleurs fera tout pour vous protéger, en cas de problème.
  • Un choix de destination facilité. Evidemment, certains pays sont plus dog friendly que d’autres. Décider de partir avec un compagnon à quatre pattes vous orientera forcément dans le choix de la destination. Pour vous aider, retrouvez ici les destinations européennes qui aiment le plus les chiens.
  • Un voyage plus nature. Votre chien préférera les grandes étendues aux villes bondées. De plus, il n’est pas accepté partout dans les grandes agglomérations. Partir avec son chien permet de s’octroyer une escapade à la montagne, à la campagne ou même hors des sentiers battus ! Grâce à lui, vous ferez également plus de sport.
  • Renforcer les liens. Vous avez déjà probablement une relation forte avec votre animal. Mais partir en voyage et vivre de nouvelles expériences permettront de vous rapprocher davantage. Une confiance mutuelle s’installe automatiquement et c’est aussi l’occasion pour lui d’apprendre à s’adapter à de nouveaux environnements. Il ne demande pas mieux que de passer tout son temps avec vous !
  • Des économies sur la garde. A moins de pouvoir laisser votre animal à vos proches, il faut souvent penser à un mode de garde alternatif lorsque vous ne l’emmenez pas avec vous. C’est un budget qu’il faut prévoir et qui peut être conséquent.

Les inconvénients

  • Le coût. Il faut prévoir un billet supplémentaire si vous prenez l’avion ou le train, des suppléments éventuels dans les hôtels et avoir un budget en cas d’imprévus. Emmener votre chien vous coûtera probablement plus cher que de partir sans, à moins de voyager en voiture et dormir dans un lieu qui accepte les animaux sans surcoût.
  • Certains lieux et pays inaccessibles. Si voyager avec votre canidé vous aide dans le choix de la destination, cela vous contraint également à renoncer à certaines visites. Les musées et certains parcs naturels leur refusent l’entrée, ce sont des sorties dont vous devrez vous priver, à moins de laisser le chien seul pendant ce temps-là.
  • Stress et maladies. Changer d’environnement peut être source d’anxiété pour votre chien. Il faut également prendre en compte son état de santé général et vous adapter à son rythme, même lorsqu’il est différent du vôtre.
  • Une bonne organisation. Il sera plus difficile de partir sur un coup de tête si vous emmenez Médor. Partir à l’étranger nécessite la réalisation de certaines formalités qui prennent du temps et, à moins de vous déplacer avec votre tente sur le dos, vous ne trouverez pas partout des logements qui acceptent nos amis à quatre pattes.

 

 

Les avantages restent plus nombreux que les inconvénients, cependant la décision de partir avec votre chien vous appartient ! Si vous hésitez encore et que quelques craintes persistent, vous pouvez consulter ici les témoignages de voyageurs qui ont déjà sauté le pas.

Partager l'article